Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

Tout savoir sur le TPMS

Tire Pressure Monitoring System (TPMS)

Surveillance permanente et en temps réel de la pression pneumatique

En bref – Avantages des systèmes de contrôle de la pression pneumatique

  • Un TPMS surveille en permanence la pression de gonflage des pneus et avertit le conducteur lorsque celle-ci chute en dessous d'un certain seuil.
  • Ce système de sécurité a aussi un impact positif sur la consommation et les émissions de CO2 de votre voiture.
  • Il permet d'optimiser les prestations du pneu et de prolonger sa durée de vie.

La sécurité et le confort au volant sont directement liés à l'état de vos pneus. Plus ils sont en mauvais état, plus le risque de crevaison ou d'accident augmente. Près de 40% des cas de défaillance inattendue d'un pneu surviennent en cas de sous-gonflage.

Pour remédier à ce problème, Continental a développé un système intitulé TPMS et chargé de surveiller la pression des pneus. Le système recourt à des capteurs de roue et des systèmes de freinage. S'ils détectent une perte de pression, un témoin lumineux sur le tableau de bord en avertit aussitôt le conducteur. 

TPMS Cockpit

Le TPMS fonctionne de façon constante et fiable, et en temps réel. S'il détecte une pression inférieure au seuil de sécurité, il avertit le conducteur pour lui permettre d'agir. Utilisé correctement, le TPMS peut éliminer une des premières causes d'accident et de ce fait accroître sensiblement la sécurité de tous.

Impressionnant, non ? Mais ce n'est pas tout. Ce précieux système contribue aussi à réduire la consommation et les émissions de CO2 de la voiture.

En effet, en cas de pression insuffisante, ne serait-ce que de 0,3 bar, la consommation de carburant augmente de 1,5%, avec une hausse proportionnelle des émissions de CO2.

  

Autres avantages d'un TPMS :

  • optimisation des performances du pneu, du freinage à la protection contre les risques d'aquaplaning
  • longévité accrue du pneu
  • signal d'alerte lié à la vitesse
  • système à architecture modulable afin de pouvoir échelonner sa fonctionnalité

compatibilité avec toute une série de solutions mécaniques signées Continental.

Le TPMS fournit des mesures directes et précises

Examinons de plus près le fonctionnement d'un tel système. Comment ça marche ?

La lecture de la pression se fait directement à partir du pneu. Des capteurs sur batterie montés sur la jante et intégrés dans la valve mesurent la pression du pneu. Cette donnée est ensuite codée et envoyée sous forme de signal haute fréquence à un récepteur. Le système est assorti d'un logiciel spécifique destiné à traiter l'information et à l'afficher sur le tableau de bord du véhicule.

Autrement dit, grâce à ces capteurs, le conducteur bénéficie en permanence d'une vue d'ensemble sur la pression de ses pneus. Au moindre écart, il est prévenu avant que la situation ne devienne critique.

Le logiciel qui équipe le TPMS est tellement sophistiqué qu'après évaluation des données récoltées, il est capable de calculer le taux de perte de pression. Parmi les fonctions logicielles annexes, citons encore l'avertissement standardisé à l'approche de seuils spécifiques, une comparaison constante de la température des pneus, l'identification automatique du pneu et le contrôle de la roue de secours.

Le TPMS peut même distinguer une voiture en mouvement d'un véhicule à l'arrêt et ajuster la fréquence des capteurs. Concrètement, quand un véhicule se déplace, la pression et la température sont contrôlées toutes les quelques secondes. En revanche, si la voiture est à l'arrêt, les contrôles sont plus espacés. Les valeurs mesurées ne sont transmises qu'en cas de détection d'écart de pression.

Réglementations européennes en matière de TPMS

La Commission européenne a adopté une loi imposant le montage de systèmes de contrôle de pression pneumatique sur toutes les voitures produites après 2014.

De nombreux véhicules disposent déjà d'un TPMS de série. Ces systèmes peuvent également communiquer leurs données à d'autres systèmes automobiles, comme le dispositif de freinage, par exemple. Mais même si votre véhicule est équipé d'un TPMS, ne négligez pas de procéder vous-même à un contrôle manuel de la pression de vos pneus de temps à autre. Par précaution, Continental recommande de le faire – toutes les deux à quatre semaines.

Trouver un distributeur

Pression pneumatique

Comment mesurer la pression des pneus

Notre guide de mesure de la pression pneumatique

En lire plus

Pneus gonflés à l'azote

L’azote dans les pneus

Quel est l'intérêt de gonfler ses pneus à l'azote ? Vous risquez d'être surpris par la réponse.

En lire plus

Profondeur des sculptures

Mesurer la profondeur des sculptures

L'intérêt de vérifier régulièrement la profondeur résiduelle des sculptures de la bande de roulement

En lire plus