Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

Gonfler ses pneus à l'azote

Pneus gonflés à l'azote

Quel est l'intérêt de gonfler ses pneus à l'azote ?

Saviez-vous que l'on peut gonfler des pneus à l'azote plutôt qu'à l'air ? Les vendeurs de pneus et les garages sont de plus en plus nombreux à proposer cette option aux fans de conduite automobile. Mais quel est le réel avantage de l'azote ? N'est-ce pas plutôt une technique destinée aux voitures de course ? On vous en dit plus dans cette rubrique.

Comme nous aimons le rappeler à nos consommateurs, Continental conçoit et fabrique des pneus offrant un service optimal sur des dizaines de milliers de kilomètres. Ce qui n'enlève rien au devoir du propriétaire de vérifier l'état de ses pneus de temps en temps. La première règle pour prolonger leur durée de vie, c'est de respecter la bonne pression de gonflage et de la corriger si nécessaire.

L'impact de la température sur la pression pneumatique

Le constructeur de votre voiture préconise une pression pneumatique optimale, dont les valeurs sont consignées dans le manuel du véhicule ou dans le cadre de la portière avant, côté conducteur. Continental recommande de vérifier la pression des pneus au moins toutes les deux semaines (et a fortiori avant d'entamer un long trajet en voiture).

Très bien… mais si on revenait à la question de l'azote. Il faut savoir que tous les gaz se dilatent sous l'effet de la chaleur et se compriment lorsque la température baisse. Cela vaut évidemment aussi pour les gaz enfermés à l'intérieur du pneu.

En effet, la pression de gonflage augmente ou diminue au gré des températures. Chaque écart de 12°C entraîne le gain ou la perte d'1 PSI (pound/square inch). Pour une lecture plus précise, il est préférable de vérifier la pression tôt le matin (avant la chaleur du soleil) ou à froid (avant d'avoir roulé).

Dans ce scénario, les pneus gonflés à l'azote sont intéressants car l'azote ne supporte ni l'humidité ni la combustion. Contrairement à l'air ambiant – qui contient grosso modo 78% d'azote, 21% d'oxygène et 1% de gaz divers – l'azote pur est un gaz inerte et non inflammable. Mais c'est surtout un gaz sec après extraction de l'oxygène.

L'azote pour des applications pneumatiques hautement spécialisées

Grâce à cette inertie, les pneus gonflés à l'azote se prêtent idéalement à des applications spécialisées dans des environ­nements particulièrement exigeants, comme l'aviation, l'industrie minière ou la construction.

L'azote sec réduit sensiblement les variations de pression, de sorte que les pneus gonflés à l'azote sont très prisés aussi dans le domaine de la compétition automobile, où le moindre petit écart de pression a un impact sur les véhicules UHP roulant à des vitesses extrêmes.

Cela nous amène enfin à la grande question : l'azote convient-il à vos pneus ? En fait, si vous réservez votre voiture à un usage quotidien et traditionnel, rien ne vous en empêche, mais cela ne vous apportera rien, si ce n'est une dépense superflue.

Soyons clairs. Gonfler ses pneus à l'azote n'a rien de mal en soi. Le PSI restera stable plus longtemps, contrairement aux pneus gonflés à l'air qui perdent régulièrement et un peu plus rapidement de la pression par perméation.

Mais à part ça, l'azote ne présente aucun intérêt si la perte de pression est due à une crevaison, une fuite au niveau du talon ou de la valve, ou toute autre fuite mécanique. Cela n'apporte rien non plus en termes de résistance au roulement, de consommation ou de longévité. 

L'importance de vérifier régulièrement la pression de ses pneus

Nous ne le répèterons jamais assez : prenez le temps de vérifier régulièrement la pression de gonflage de vos pneus. Si la pression est inférieure à celle recommandée par le constructeur de votre voiture, corrigez-la en lui insufflant de l'air - ou de l'azote si vous préférez – jusqu'à respecter la pression préconisée. 

Pour votre sécurité, évitez de rouler avec des pneus sur- ou sous-gonflés. Les contraintes et la hausse de température que cela provoque risquent d'entraîner de graves dégradations du pneu, avec tous les risques d'accident, mortel ou non, que cela suppose.

Si vous avez des doutes, consultez le manuel du propriétaire où vous trouverez toutes les valeurs de gonflage en fonction de la charge. Et n'hésitez pas non plus à investir dans un système de contrôle de la pression pneumatique (TPMS – Tire Pressure Monitoring System) pour une plus grande tranquillité d'esprit.

Trouver un distributeur

Pression pneumatique

Comment mesurer la pression des pneus

Notre guide de mesure de la pression pneumatique

En lire plus

Tire Pressure Monitoring System (TPMS)

Tire Pressure Monitoring System (TPMS)

En éliminant une cause d'accident récurrente, le système intégré TPMS favorise la sécurité de tous. 

En lire plus

Profondeur des sculptures

Mesurer la profondeur des sculptures

L'intérêt de vérifier régulièrement la profondeur résiduelle des sculptures de la bande de roulement

En lire plus