Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

Contrôlez la pression

Pression pneumatique

Pourquoi vérifier la pression de ses pneus au moins une fois par mois ?

En bref – Comment vérifier la pression de vos pneus ?

  • La lecture de la pression sera plus précise si vous la mesurez lorsque les pneus sont encore froids.
  • Consultez le manuel du véhicule pour connaître les pressions recommandées pour les pneus avant et arrière.
  • Utilisez une jauge de pression fiable, soit chez vous, soit dans une station-service.
  • Vérifiez le PSI (pounds per square inch/livres par pouce carré) de chaque pneu et comparez-le aux valeurs préconisées dans le manuel du véhicule.
  • Corrigez la pression vers le haut ou vers le bas, jusqu'à ce qu'elle soit conforme aux prescriptions du constructeur automobile, en tenant compte de la charge du véhicule.

Quantité d'accidents sont provoqués par des pneus sous-gonflés. Si vous ne le faisiez pas encore, il est grand temps de penser à vérifier la pression de vos pneus au moins une fois par mois. Non seulement cela vous fera économiser de l'argent, mais cela pourrait aussi vous permettre de sauver des vies.

Ne serait-ce pas suffisant de le faire tous les trois, quatre mois ? Non ! Voici pourquoi…

Pour des questions d'économies. Des pneus sous-gonflés s'usent plus vite. Et de façon plus irrégulière s'ils sont surgonflés. Dans les deux cas, vous devrez donc les remplacer plus souvent. En revanche, une pression adéquate garantit la stabilité de la structure du pneu, avec à la clé la perspective de gagner environ 7.500 km en termes de rendement kilométrique. Parallèlement, vous réaliserez aussi des économies sur le carburant. Avec des pneus sous-gonflés, vous consommerez plus au kilomètre.

New content item

Pour des questions de confort. Une pression de gonflage correcte influence la réactivité de la voiture, de même que sa maniabilité et ses performances. Ce qui nous amène à la raison suivante. 

New content item

Pour des questions de sécurité. Le comportement de la voiture dépend directement du niveau de gonflage des pneus. Il sera lent et poussif avec des pneus sous-gonflés, et carrément dangereux avec des pneus surgonflés, surtout lorsque vous avez tendance à prendre les virages à grande vitesse. Cela affecte également les distances nécessaires pour immobiliser le véhicule, l'adhérence au freinage et la stabilité directionnelle. Etant donné que vos pneus doivent lutter pour rester en contact avec le sol, la chaleur s'accumule, ce qui pourrait provoquer l'éclatement du pneu, avec tous les risques d'accident que cela comporte.

Pour des questions écologiques. S'il manque à vos pneus ne serait-ce que 0,3 bar de pression, la résistance au roulement augmente et entraîne une surconsommation d'environ 1,5% et par conséquent une augmentation des émissions de CO2. Bref, pour accroître votre sécurité et réduire votre consommation, un seul mot d'ordre : une pression pneumatique correcte. Non seulement vos pneus dureront plus longtemps, mais vous réduirez aussi votre empreinte carbone.

Comment vérifier la pression de vos pneus ?

La pression pneumatique s'exprime en PSI (pounds/square inch ou livres/pouce carré). Elle est basée sur le poids et la taille du véhicule. D'où l'importance de respecter scrupuleusement les pressions recommandées par le constructeur automobile. C'est le meilleur moyen de garantir les performances de votre véhicule et votre sécurité, ainsi que celle des autres usagers.

Vérifiez la pression de vos pneus toutes les deux à quatre semaines. Toujours en début de trajet et a fortiori si la voiture est particulièrement chargée.

Contrôle à froid. La lecture sera plus précise si vous effectuez le contrôle sur des pneus froids, c'est-à-dire le matin, avant que la température monte et que le pneu soit exposé à la lumière directe du soleil. Si la température extérieure augmente de 12 degrés Celsius, la pression à l'intérieur du pneu augmentera d'1 PSI. En hiver, dans certaines contrées, les pneus peuvent perdre jusqu'à 5 PSI.

Consultez votre manuelFiez-vous aux pressions préconisées par le constructeur pour les pneus avant et arrière de votre véhicule. Les valeurs recommandées représentent la pression minimale nécessaire à l'intérieur d'un pneu froid pour supporter le poids et les contraintes du véhicule. Votre manuel renseigne sans doute deux valeurs nominales : une à respecter en cas d'usage normal et l'autre en cas de véhicule lourdement chargé. Ces valeurs sont exprimées comme suit : "35 PSI". Ce renseignement figure aussi souvent derrière la trappe à carburant ou dans le cadre de la portière du conducteur. Si vous ne le trouvez pas, consultez votre concessionnaire, votre fabricant ou un professionnel du pneu.

La jauge. A la maison comme au garage, veillez à utiliser un manomètre fiable et précis. On en trouve dans tous les magasins d'accessoires automobiles, mais aussi dans les stations-service, où ils sont gracieusement mis à la disposition des automobilistes. Vous avez le choix entre un manomètre digital fonctionnant sur piles, ou plus traditionnellement un manomètre à tige.

Comment mesurer la pression de vos pneus ? Dévissez le capuchon de la valve et conservez-le soigneusement. Placez l'embout de la jauge sur la valve et enfoncez-le rapidement et fermement jusqu'à ce que vous n'entendiez plus le sifflement de l'air. Le manomètre indique à présent une valeur exprimée en PSI. Comparez-la à celle recommandée par le constructeur automobile. 

tire_pressure_adjust

Comment corriger la pression ? Si la valeur indiquée est supérieure à la valeur préconisée, appuyez sur la valve pour laisser échapper le surplus d'air. Vous devrez peut-être répéter l'opération jusqu'à ce que la jauge indique la bonne pression. Si la valeur est inférieure à la prescription du constructeur, servez-vous d'un compresseur (à la station-service si vous n'en possédez pas) pour faire l'appoint d'air jusqu'au niveau recommandé. Revissez le capuchon de valve et répétez l'opération sur les autres pneus, y compris celui de la roue de secours.

Une technologie moderne

Continental a développé un système intitulé Tire Pressure Monitoring System (TPMS) qui consiste, comme son nom l'indique, à surveiller la pression pneumatique à l'aide de capteurs de roue, de systèmes de freinage et d'un témoin dans le tableau de bord censé avertir le conducteur en cas de perte de pression dans l'un des pneus.

Outil précieux en faveur de la sécurité, ce système permet aussi une réduction de la consommation et des émissions de CO2, ainsi que la préservation des performances de la voiture tout au long de sa vie.

Mais même si votre voiture est équipée d'un système TPMS, n'oubliez pas de contrôler vous-même la pression de vos pneus toutes les deux à quatre semaines, pour une conduite plus sûre et plus agréable. 

Trouver un distributeur

Tire Pressure Monitoring System (TPMS)

Tire Pressure Monitoring System (TPMS)

En éliminant une cause d'accident récurrente, le système intégré TPMS favorise la sécurité de tous. 

En lire plus

Pneus gonflés à l'azote

L’azote dans les pneus

Quel est l'intérêt de gonfler ses pneus à l'azote ? Vous risquez d'être surpris par la réponse.

En lire plus

Profondeur des sculptures

Mesurer la profondeur des sculptures

L'intérêt de vérifier régulièrement la profondeur résiduelle des sculptures de la bande de roulement

En lire plus