Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

Réparation d'un pneu

Réparation des pneus

Dégâts réparables ou non en cas de crevaison

Vous avez été victime d'une crevaison ? Ça arrive ! Dans le meilleur des cas, vous pourrez faire réparer le pneu endommagé plutôt que d'en racheter un neuf. Mais avant cela, vous devez savoir ce qui est légalement autorisé et ce qui ne l'est pas.

La plupart des législations nationales ont adopté une définition stricte en matière de classification des matériaux de réparation et du nombre de réparations autorisées sur un même pneu. Ces réglementations sont nécessaires pour préserver la sécurité de tous les usagers de la route.

Pour faire bref, disons que les réparations ne sont pas autorisées dans les cas de figure suivants :

  • la profondeur des profils est inférieure à la limite légale de 1.6 mm
  • l'intégrité structurelle du pneu est compromise ou le fait d'avoir roulé à plat a endommagé le pneu
  • le caoutchouc est craquelé, usé ou endommagé
  • le dommage a été causé par un objet extérieur
  • les cordes sont à nu
  • le pneu présente des traces de réparation antérieure mal effectuée

La localisation précise de la crevaison est aussi un facteur déterminant. La loi stipule que les réparations ne sont tolérées qu'au centre des trois-quarts de la bande de roulement, définie comme la "zone minimale de réparation", et à conditions que le diamètre de la perforation soit inférieur à 6 mm. A défaut, le pneu est jugé irréparable et le conducteur n'a pas d'autre alternative que d'investir dans un pneu neuf.

Les crevaisons au niveau du flanc sont-elles réparables ?

La réponse tient en un mot : non ! Pour vous en souvenir, retenez que toute perforation ou entaille en dehors de la zone minimale de réparation n'est pas réparable à cause de sa proximité avec le flanc.

Pourquoi les réparations sont-elles interdites au niveau du flanc ? Pour une raison toute simple : lorsque le pneu est en mouvement, le flanc subit de nombreuses contraintes. Toute tentative de réparation dans cette zone risque d'affaiblir l'intégrité structurelle du pneu.

Par ailleurs, le flanc est la zone la plus flexible du pneu. De ce fait, la rustine ou l'emplâtre a peu de chances de rester en place bien longtemps, ce qui multiplie les risques d'une nouvelle défaillance à plus ou moins court terme.

A propos du flanc, sachez aussi que vous devriez éviter de poursuivre votre route avec un pneu plat si vous voulez le sauver. C'est la pression de gonflage qui préserve la forme du pneu pendant la conduite. En cas de perte de pression, le flanc de la roue se trouve écrasé entre la jante et la chaussée. Ce qui implique que plus vous parcourez de mètres avec un pneu à plat, plus le dommage va s'aggraver et s'étendre au-delà de la zone minimale de réparation.

En d'autres termes, si vous avez la chance que la perforation se soit produite dans la zone minimale de réparation (et qu'elle soit donc réparable), ne continuez surtout pas à rouler avec le pneu à plat. Vous risqueriez d'endommager le flanc ce qui rendrait le pneu irréparable. Faites plutôt remorquer la voiture ou montez la roue de secours pour rallier le garage le plus proche.

Trouver un distributeur

Remplacement des pneus

Changement des pneus

Quelle est la durée de vie des pneus avant leur remplacement ?

En lire plus

Dégradations des pneus

Dégradation des pneus

Diagnostiquons le problème

En lire plus

Evacuation et recyclage des pneus usés

Collecte des pneus

Tout sur le recyclage responsable des pneus en fin de vie

En lire plus