Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

Montage des pneus

Montage de pneus

Opération de montage d'un pneu

Félicitations ! Vous venez d'acquérir un nouveau jeu de pneus. Les monter sur les jantes est un processus simple, mais doit néanmoins être effectué dans les règles de l'art et de la sécurité... idéalement par un professionnel qualifié. Approfondissons ensemble cette opération et la façon dont va procéder votre garagiste ou marchand de pneus local.

Qui est autorisé à monter des pneus sur une jante ?

Objectivement, rien ne vous empêche de le faire vous-même. Mais en plus de vos nouveaux pneus, il vous faudra un outillage spécifique : un levier démonte-pneu, un cric de voiture, des chandelles, un écarteur de pneu et un dispositif de gonflage. Et même si vous disposez de l'équipement et de l'outillage adéquat, il vous faudra nettement plus de temps qu'un professionnel pour monter vos nouveaux pneus. Dans certains cas, le démontage d'un seul pneu représente déjà un fameux défi !

Les risques d'erreur de montage

Un pneu mal monté risque de se dégrader et d'éclater, avec tous les risques d'accident, de dégâts matériels et de dommages physiques que cela implique. D'où l'importance de faire monter ses pneus par un technicien expérimenté, qui prendra toutes les précautions et n'utilisera que des outils et des lubrifiants agréés.

Détacher la roue du véhicule

1ère étape – Faites sortir les occupants, coupez le moteur et engagez le frein à main. Le technicien va commencer par desserrer les boulons de jante à l'aide d'une clé spécifique, sans toutefois les dévisser complètement.

2e étape – Il va ensuite surélever la voiture à l'aide d'un cric hydraulique de façon à ce que plus aucune roue ne touche le sol.

3e étape – Il va maintenant dévisser complètement les boulons pour pouvoir extraire chaque roue.

Montage du pneu sur la jante

1ère étape – Le monteur va dévisser et retirer l'insert de valve pour libérer la pression de gonflage. Une fois le pneu complètement vidé, il peut retirer le pneu de la jante à l'aide d'un écarteur qui, comme son nom l'indique, permet d'écarter et de détacher le flanc et le talon de la jante.

2e étape – Le diamètre du nouveau pneu doit correspondre au diamètre de la jante et être homologué pour votre véhicule. Les jantes doivent être de la bonne dimension et en parfait état, sans traces de rouille ou d'usure, ni traces de dégradation ou de déformation.

3e étape – Dans le cas de pneus avec chambre à air, le technicien n'utilisera que des chambres à air neuves. En effet, celles-ci finissent par s'étirer à l'usage et risquent de former des plis, voire de se déchirer en cas de réutilisation.

Dans le cas contraire, c'est-à-dire dans celui de pneus 'tubeless', il faut les équiper de nouvelles valves. S'il s'agit de valves en caoutchouc pour pneus tubeless – parfois appelées valves 'snap-in' – il faut tenir compte des consignes du constructeur automobile. Certains pneus exigent un support de valve. Il s'agit d'un bouchon sur la jante même ou sur l'enjoliveur dont le rôle est d'empêcher que les valves soient arrachées en cas de conduite à vitesse élevée. 

4e étape – L'installateur lubrifie ensuite les talons et la jante, conformément aux prescriptions du constructeur automobile. A l'aide de l'écarteur de pneu, il monte le pneu sur la jante.

5e étape – Vient ensuite le moment de gonfler le pneu. Pendant toute l'opération de gonflage, le pneu doit être solidement arrimé sur la machine de montage. Gonfler un pneu mal fixé peut être dangereux. Le monteur en est bien conscient. C'est pourquoi il respecte une distance prudente pendant le gonflage. Généralement, il se sert d'un tuyau de rallonge suffisamment long et équipé d'un manomètre intégré pour éviter d'avoir à se pencher au-dessus du pneu pendant le gonflage.

6e étape – Une fois les talons du pneu correctement assis sur le rebord de la jante, il va augmenter la pression pour garantir une bonne adhérence, en veillant toutefois à ne pas dépasser 150% de la pression maximale prescrite par le constructeur automobile et en aucun cas 4,0 bars. Et enfin, il ajustera la pression en fonction des valeurs recommandées par le fabricant automobile.

Vérification du sens du profil de la bande de roulement.

En marche avant, les pneus directionnels doivent tourner dans le sens de la flèche apposée sur le flanc.

La roue de secours échappe toutefois à cette règle, mais c'est la seule exception. Le cas échéant, le conducteur doit revenir à la position recommandée dès que possible.

Dans le cas de pneus asymétriques, le monteur doit veiller à ce que les flancs extérieurs soient orientés vers l'extérieur du véhicule, afin de tirer le meilleur parti de l'asymétrie des bandes de roulement.

Montage de la roue sur le véhicule

1ère étape – Si l'ancien pneu montre des signes d'usure inégale, le monteur est censé vérifier la géométrie du véhicule et la corriger si nécessaire.

2e étape – Les valves doivent être équipées d'un capuchon – idéalement avec une bague d'étanchéité – pour protéger les fragiles inserts de valve et l'intérieur du pneu.

3e étape – Lors du montage des enjoliveurs, le technicien doit vérifier que la garniture de roue ne puisse en aucun cas entrer en contact avec le flanc du pneu, en particulier dans le cas de pneus dotés de rebords de protection de jante.  

4e étape – Après avoir serré manuellement les boulons de jante, le technicien commande le pont hydraulique pour redescendre la voiture.   

5e étape – Une fois la voiture à nouveau au sol, il ne lui reste plus qu'à serrer successivement chaque boulon de jante, en respectant le schéma de l'étoile.  

Combien ça coûte ?

Si vous vous adressez à un professionnel qualifié – ce que nous vous recommandons – le prix dépendra de la situation. Exemples : vous achetez des pneus neufs et les faites monter en même temps ; le monteur constate des signes d'usure anormale et estime que votre voiture requiert une intervention supplémentaire...

L'approche la plus rentable à long terme, surtout quand il s'agit de permuter pneus été/pneus hiver, serait d'acheter un jeu complet de pneus sur jantes, car cela vous permet de vous présenter chez votre garagiste avec votre jeu de roues pour un simple remplacement au changement de saison. Et moyennant un petit "loyer", votre garagiste peut même stocker votre jeu de roues en attendant la saison suivante. 

Trouver un distributeur

Combinaison de pneus

Utiliser des pneus différents

L'idéal consiste à monter quatre pneus identiques.

En lire plus

Changement de pneus

Changement des pneus saisonnier

Choisir le bon pneu pour la bonne saison.

En lire plus

Réparation des pneus

Réparation des pneus

Sachez quels sont les dégâts légalement réparables en cas de crevaison et dans quelles circonstances vous devrez vous résoudre à acheter un pneu neuf. 

En lire plus