Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

Freiner avec des pneus neufs

Le rodage des pneus neufs

Ce qu'il faut savoir sur la conduite avec des pneus neufs

Les pneus neufs ont besoin d'un court temps d'adaptation et d'un minimum de ménagements au début. Découvrez pourquoi et comment adapter votre conduite avec des pneus neufs afin d'optimiser leurs performances et votre sécurité.

Vous venez de vous offrir une nouvelle voiture ? A moins que vous l'ayez simplement équipée de pneus neufs, sortis tout droit de l'usine, en remplacement de votre jeu de pneus usés ?

Avant d'enfoncer le champignon pour voir ce que ces nouveaux pneus ont dans le ventre, sachez ceci : à l'instar d'une paire de chaussures neuves, les pneus neufs ont besoin d'une période de 'rodage' avant de donner le meilleur d'eux-mêmes. Découvrez pourquoi et suivez nos conseils pour garantir l'efficacité et la longévité de vos pneus.

En quoi les pneus neufs sont-ils différents des anciens ?

Certains facteurs vont influencer le comportement de vos nouveaux pneus par rapport aux anciens.

Lubrifiants. Au cours de la fabrication, on utilise un lubrifiant pour faciliter le démoulage du pneu. Cette substance présente sur la bande de roulement rend le pneu glissant, mais finit par disparaître sous l'effet du frottement avec la route. En attendant, elle peut nuire à la motricité.

Antioxydants. Ces produits sont appliqués sur le pneu pour éviter la dégradation du caoutchouc exposé à certains facteurs environnementaux comme les écarts de température et d'oxygène. Dans un premier temps, ils peuvent donner l'impression de rouler avec des pneus lisses.

Profondeur des sculptures. Les pneus neufs présentent évidemment une profondeur d'empreinte maximale. Neuve, la bande de roulement est rigide, lisse, profonde et peut, dans un premier temps, donner l'impression de rouler sur un épais coussin inflexible, avec un sentiment de flottement.

Qu'entend-on par “flottement” ?

L'impression de flottement de la bande de roulement résulte d'un excès de gomme. C'est un phénomène propre aux pneus neufs. Il provient de la flexibilité du caoutchouc entre la bande de roulement et la carcasse. 

A titre de comparaison :

  • pneus de course lisses – sans profil – quasiment pas, voire pas de flottement du tout
  • pneus neige – avec profond relief d'empreinte – importante sensation de flottement

N'est-ce pas une bonne chose de rouler sur une bande de roulement neuve et pourvue de sculptures encore bien profondes ?

On serait tenté de le croire. Mais en réalité, la bande de roulement est plus performante après avoir parcouru quelques centaines de kilomètres sur l'asphalte abrasif. Ce n'est qu'une fois la couche préliminaire légèrement usée que le pneu pourra réellement exprimer toutes ses qualités d'adhérence et de maniabilité. 

Comment roder mes pneus neufs ?

Adoptez une conduite souple, avec des accélérations raisonnables, des coups de frein modérés et une prise de virage prudente, pendant les 800 premiers kilomètres. Rien de tel pour mettre vos pneus dans les meilleures conditions et tirer le meilleur parti ensuite de leurs qualités. Ce type de rodage permet d'éliminer complètement les lubrifiants et autres produits utilisés au cours du processus de fabrication.

Comment faire ?

  • Privilégiez la conduite sur sol sec, si possible
  • Modérez votre vitesse
  • Respectez des distances de sécurité supérieures, car les distances de freinage risquent d'être plus longues.

A éviter

  • Les accélérations brutales
  • Les coups de frein intempestifs, sauf en cas de force majeure.

Les lubrifiants utilisés pour monter le pneu sur la jante peuvent également provoquer le dérapage du pneu/de la jante si vous roulez pied au plancher ou si vous pilez sur les freins. Il est donc essentiel de bannir ces deux comportements pendant quelques centaines de kilomètres.

Une période d'adaptation pour les pneus... et pour les conducteurs !

Même si vous avez remplacé vos pneus par des pneus de la même marque et du même modèle, vous serez sans doute étonné de la différence de sensations. Il y a fort à parier que vos anciens pneus n'affichaient plus qu'une faible profondeur d'empreinte et qu'ils présentaient des temps de réaction plus courts puisqu'il y avait moins de gomme à déformer. En cas de pneus neufs, vous aurez logiquement l'impression qu'ils sont moins réactifs, du moins pendant le rodage.

L'objectif du rodage est donc double : d'une part, il doit permettre aux pneus de s'adapter jusqu'à atteindre leur niveau de performance optimal, et d'autre part, il vous donne l'occasion aussi de vous adapter à vos nouveaux pneus.

Après le rodage, continuez à prendre soin de vos pneus

Si vous ménagez vos nouveaux pneus au début, ils vous en remercieront en vous offrant des prestations fiables à long terme. Mais pour cela, le rodage ne suffit pas. Nous vous conseillons de continuer à prêter attention à l'état de vos pneus et de procéder à des contrôles réguliers. Les points à surveiller sont :

  • la profondeur des sculptures de la bande de roulement
  • la pression pneumatique
  • les signes d'usure ou de détérioration

Des pneus bien entretenus promettent des prestations et une sécurité optimales sur la route.

Trouver le pneu adéquat

La voie la plus rapide pour trouver le pneu idéal.

Changement de pneus

Changement des pneus saisonnier

Choisir le bon pneu pour la bonne saison.

En lire plus

Montage de pneus

Poser des pneus

Le montage d'un pneu expliqué pas-à-pas

En lire plus

Combinaison de pneus

Utiliser des pneus différents

L'idéal consiste à monter quatre pneus identiques.

En lire plus