Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

stage_image1_lg

Entreprise

Les pneus du futur

Go Green: “Nous privilégions le développement durable”

Préservation des matières premières et économies de carburant sont nos principaux objectifs quand nous développons de nouveaux pneumatiques.

Pour Continental, le thème du développement durable est une priorité. Des experts de tous horizons collaborent étroitement dans les domaines de la recherche et du développement, ainsi que de l’expérimentation et de la production pour rendre les pneus de demain encore plus écologiques et moins énergivores, tant au niveau de la fabrication que de l’utilisation et du recyclage. Tout au long du processus, chaque composant est remis en question et remplacé si nécessaire par des matériaux compatibles plus écologiques. Ce souci du développement durable touche aussi les procédés de production. Continental a notamment mis au point un processus novateur qui consiste à réutiliser le caoutchouc usé dans le cycle de production. Concrètement, le caoutchouc de pneus de camions en fin de vie est récupéré à des fins de rechapage.

Sponsoring

Les pneus pour véhicules hybrides et électriques contribuent à réduire les émissions de CO2.

Dernier-né de la gamme Continental, le pneu pour véhicules hybrides réduit la résistance au roulement de 30% par rapport à un pneu standard. Chaussés de ce type de pneus, les véhicules hybrides peuvent réduire les distances parcourues en mode combustion au profit de celles parcourues en mode électrique. Mais pour les concepteurs de pneus chez Continental, il était hors de question que l’optimisation de la résistance au roulement se fasse au détriment de la sécurité. Ce ne fut heureusement pas nécessaire, comme en témoignent les scores ‘A’ sur l’étiquette UE, tant pour le critère ‘résistance au roulement’ que pour le critère ‘distances de freinage sur sol mouillé’.


sponsoring_02-Image

Caoutchouc provenant de pissenlits et plantations autour des usines de production.

Parmi les efforts de Continental en faveur du développement durable, il en est un qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, c’est le ‘pneu pissenlit’. Dans ce domaine, Continental collabore avec l’Institut de Biologie Moléculaire et d’Ecologie Appliquée Fraunhofer, IME. L’objectif est d’utiliser un caoutchouc naturel obtenu à partir de racines dr pissenlit et d’en faire un substitut commercialement viable au caoutchouc naturel issu des plantations tropicales. L’avantage du pissenlit, c’est qu’on peut même le cultiver sur des terres impropres aux cultures alimentaires, ce qui confère au projet de planter des pissenlits autour des usines de production en Europe Centrale un sens à la fois économique et écologique. Le fait de ne plus avoir à importer le caoutchouc naturel d’aussi loin se traduira en une baisse sensible des émissions de CO2. Cette avancée permettra aussi de réduire les monocultures d’hévéa dans les régions tropicales. Quant au pneumaticien, il sera moins le jouet de la volatilité des prix sur le marché mondial du caoutchouc. Quand on sait qu’entre 10 et 30% du caoutchouc qui compose un pneu pour voiture provient de l’arbre à caoutchouc (Hevea brasiliensis), on comprend vite les avantages que l’on pourra tirer de cette innovation.

sponsoring_03-Image

Ce site utilise des cookies pour une meilleure navigation sur notre site. Lisez-en davantage ici