Produits pour véhicule léger / camionnette / 4x4

stage_image

Médias

L'excellence technologique dans le développement des pneus : Continental célèbre son 150e anniversaire

06/09/2021
  • Les étapes importantes comprennent le premier pneu avec bande de roulement, la première jante amovible, le premier pneu sans chambre, le premier pneu hiver ou le premier pneu pour tracteur.
  • En plus des pneus haut de gamme, Continental propose aujourd'hui des solutions et des services de pneus intelligents et numériques.
  • D'ici 2050 au plus tard, tous les pneus Continental seront fabriqués à partir de matériaux 100% durables et la chaîne d'approvisionnement sera totalement neutre sur le plan climatique.


Hanovre, Allemagne, septembre 2021. Le 8 octobre 2021, Continental fêtera le 150e anniversaire de son entreprise. Depuis sa fondation à Hanovre en 1871, Continental développe des technologies et des services pionniers pour la mobilité durable et connectée des personnes et de leurs biens. D'une petite usine à Hanovre, l'entreprise est devenue l'un des acteurs mondiaux de l'industrie automobile, qui opère aujourd'hui dans 58 pays et marchés. Continental est le plus ancien fabricant indépendant et également l'un des plus grands fabricants de pneus au monde. Au cours des 150 dernières années, l'entreprise a établi des normes dans l'industrie du pneu grâce à son esprit pionnier et à sa force d'innovation. À maintes reprises, ce sont les ingénieurs de Continental qui, grâce à leurs inventions révolutionnaires, ont fait en sorte que les pneus deviennent plus sûrs, plus efficaces et plus durables. Parmi les jalons du développement des pneus Continental, citons le premier pneu à bande de roulement, le premier pneu à jante amovible, le brevet du premier pneu sans chambre à air au monde et, avec son modèle "tout-terrain", le premier pneu hiver dédié. De même, le premier pneu de tracteur pneumatique est venu de Continental. Plus tard, sont apparus le premier pneu à résistance au roulement optimisée et le premier pneu de série dont la bande de roulement était constituée de caoutchouc de pissenlit. Continental est également l'un des pionniers dans le domaine de la numérisation. Dès 1999, le fabricant de pneus a démontré que les données requises par les systèmes avancés d'aide à la conduite peuvent être déterminées avec encore plus de précision et de rapidité si le pneu est utilisé comme source de données. C'est ainsi qu'est né le pneu intelligent. Entre-temps, Continental connecte ses pneus et leurs capteurs au cloud et propose à ses clients des solutions et des services de pneus entièrement nouveaux, intelligents et numériques.

1_Continental_PP_Christian_Koetz

Christian Kötz, responsable du secteur d'activité Pneus et membre du conseil exécutif de Continental : "Notre excellence technologique garantit la sécurité, la fiabilité et la durabilité depuis 150 ans. Nous en sommes fiers."

"Les pneus sont notre passion. Notre excellence technologique garantit la sécurité, la fiabilité et la durabilité depuis 150 ans.

Nous en sommes fiers", a déclaré Christian Kötz, responsable du secteur des pneus et membre du conseil d'administration de Continental. Il a ajouté : "Bon nombre des normes technologiques actuelles en matière de pneus proviennent de Continental. Nous repoussons sans cesse les limites du possible. Notre objectif est de produire l'ensemble de notre portefeuille de produits exclusivement à partir de matériaux durables, de manière neutre pour le climat, d'ici 2050 au plus tard."

Les racines de Continental remontent aux premiers jours de l'ère de la fondation. Le 8 octobre 1871, la "Continental-Caoutchouc- & Gutta-Percha-Compagnie" a été constituée. La gamme de produits comprenait initialement une variété de produits en caoutchouc, tels que des balles-jouets, des tapis en caoutchouc, des revêtements pour rouleaux, des tissus ou des ballons caoutchoutés et des pneus pleins pour voitures et bicyclettes. Lorsque la bicyclette a commencé sa carrière mondiale en 1892 avec la roue libre et le frein à rétropédalage, Continental a été la première entreprise allemande à produire des pneus pour bicyclette et, par conséquent, le terme "pneumatique" est rapidement devenu un mot familier. Peu de temps après, en 1898, la production de pneumatiques pour voitures a également débuté. Les premiers pneumatiques étaient encore dépourvus de bande de roulement et présentaient des caractéristiques de maniabilité relativement limitées par rapport aux normes actuelles, en particulier sur les routes humides ou hivernales. Tous les fabricants de pneus cherchaient des solutions à la tendance au glissement de leurs produits - jusqu'à ce que Continental présente le premier pneu de voiture au monde avec une bande de roulement en 1904.

2_Continental_PP_Detachable_Rim_1908

La sécurité et le confort étaient déjà des moteurs de l'excellence technologique au début du 20e siècle - en 1908, Continental a mis au point la jante détachable et a facilité le montage des roues et des pneus.

L'industrialisation et les besoins de mobilité, premiers moteurs de l'innovation.

Le triomphe de la mobilité individuelle et la progression de l'industrialisation ont exigé des produits pneumatiques pour des domaines d'application toujours nouveaux. Outre la sécurité, le thème du confort est de plus en plus au centre des préoccupations. En 1908, les ingénieurs de Continental ont fait sensation dans le monde entier avec l'invention de la jante détachable, qui a facilité le montage des roues et des pneus. Pour marquer son 50e anniversaire, Continental a été la première entreprise allemande à lancer sur le marché des pneus de grande taille pour les véhicules utilitaires. En 1928, les pneus pour les tracteurs agricoles et les unités de tracteurs ont été fabriqués pour la première fois. Le pneu T2 pour tracteurs agricoles a été le premier pneu agricole en Europe. Dans le secteur industriel, Continental a révolutionné le segment des pneus pleins, qui sont utilisés sur les chariots élévateurs à fourche, les véhicules d'aéroport et d'autres applications industrielles lourdes. Introduit en 1932, le grand succès du pneu en caoutchouc plein ContiSuperElastic a conduit à l'abréviation de cette catégorie qui est aujourd'hui habituelle dans l'industrie : CSE.

Un autre jalon de l'histoire industrielle du 20e siècle est le premier pneu en caoutchouc synthétique, qui est sorti du hall de l'usine Continental en 1936. Sous l'effet de l'économie de pénurie des années de guerre, le fabricant de pneus a lancé la première série de recherches pour obtenir du caoutchouc à partir de pissenlits russes. Un projet qui a été repris en 2011 et qui a été mené avec succès depuis lors. Le pneu de vélo "Urban Taraxagum" est le premier pneu de Continental fabriqué en série à partir de caoutchouc de pissenlits.

En 1943, Continental a déposé une demande de brevet pour le pneu sans chambre à air. Une invention qui a considérablement amélioré la résistance au roulement des pneus et qui est devenue un principe technologique courant dans la période d'après-guerre et l'est encore aujourd'hui. Continental a permis pour la première fois une conduite particulièrement sûre en hiver en 1934 avec son modèle "tout-terrain", son premier pneu dédié pour la neige et donc son premier pneu hiver. En 1953, Continental a traversé le col enneigé du Saint-Gothard en Suisse avec ses pneus M+S (boue et neige) sous la supervision d'un notaire, réussissant ainsi le premier test de pneus hiver de l'histoire.

Des tests intensifs garantissent la sécurité - dans le trafic urbain ou lors de la conduite dans des conditions extrêmes.

Avant qu'un nouveau pneu de Continental soit lancé sur le marché, il doit passer avec succès un large éventail de tests, qu'il s'agisse d'innovations techniques dans le secteur des voitures de tourisme, des camions ou des pneus spéciaux. Au total, les nouveaux modèles de pneus parcourent chaque année 25 millions de kilomètres d'essai avant le lancement effectif de la production. Cet énorme effort est justifié. Car il constitue le fondement de la qualité des produits du fabricant de pneus de Hanovre, pour toutes les applications - même dans des conditions extrêmes. En 2003, avec le ContiSportContact Vmax, Continental est devenu le seul fournisseur d'un pneu de série dont la vitesse maximale autorisée peut atteindre 360 km/h. En 2007, le ContiSportContact Vmax a été lancé. En 2007, le ContiSportContact Vmax a été le premier pneu à être inscrit dans le Livre Guinness des records et a été le premier choix pour de nombreuses courses de records de tuners renommés.

Pour tester les pneus et toutes les conditions imaginables, l'entreprise dispose de centres d'essai de pneus ultramodernes dans le monde entier. Le Contidrom près de Hanovre, le "prototype" et la référence de tous les centres d'essai de pneus Continental, a été ouvert en 1967. Dès 1968, la première voiture sans conducteur contrôlée électroniquement a pris la piste du Contidrom, à l'étonnement de la presse et du public.

Continental a continué à développer cette technologie et l'utilise aujourd'hui sur son site d'essai d'Uvalde, Texas aux États-Unis, pour soumettre ses pneus à des tests d'endurance.

En 2012, l'analyseur de freinage intérieur automatisé (AIBA) a été officiellement inauguré sur le site d'essai de Contidrom. Cette installation, unique en son genre dans le monde, permet de tester toute l'année, quelles que soient les conditions météorologiques et de manière entièrement automatique, les performances de freinage des pneus sur différents revêtements routiers grâce à des véhicules sans conducteur. À l'avenir, les pneus y seront également testés dans un nouveau type de simulateur de conduite dynamique. Ainsi, les conducteurs d'essai professionnels réaliseront également des scénarios de conduite réalistes de manière virtuelle. Le fait que chaque cycle d'essai soit réalisé dans le simulateur de conduite plutôt que sur des routes réelles signifie qu'il faut produire moins de pneus d'essai. Par conséquent, cet investissement dans la nouvelle technologie de test contribue également aux efforts considérables de Continental en matière de durabilité.

4_Continental_PP_Dynamic_Driving_Simulator

Simulateur de conduite dynamique : La cabine grandeur nature ajoute à l'expérience de conduite immersive, permettant aux conducteurs d'essai de réagir et de répondre comme ils le feraient dans un vrai véhicule.

La sensibilisation aux ressources comme moteur précoce de l'excellence technologique.

Continental s'est engagé en faveur d'une plus grande durabilité dans l'industrie du pneu et de l'automobile depuis le début des années 70 du siècle dernier. Les effets de la crise pétrolière de 1973 ont donné l'impulsion à un projet de recherche visant à développer des pneus à résistance au roulement optimisée. Les connaissances acquises dans le cadre de ce projet ont finalement conduit à la présentation d'un produit sans précédent en 1993. Pour la première fois, un pneu, le ContiEcoContact, combinait des avantages environnementaux et des aspects économiques avec des caractéristiques de conduite et de sécurité exceptionnelles.

Depuis lors, Continental a été confronté aux défis majeurs que représentent les matières premières limitées et la nécessité de réduire les émissions de CO2. Depuis de nombreuses années, la gestion durable et responsable fait partie intégrante de la stratégie d'entreprise de Continental. Les efforts s'articulent ici autour des thèmes stratégiques que sont l'action climatique, la mobilité à faibles émissions, l'économie circulaire et les chaînes d'approvisionnement durables, englobant ainsi toutes les phases de la chaîne de valeur.

Dès 1903, une usine annexe a été créée à Seelze, près de Hanovre, pour le retraitement et le recyclage des déchets de caoutchouc. En 2013, Continental a ouvert son usine unique ContiLifeCycle à Hanovre - Stöcken. Avec son approche intégrée du rechapage des pneus de camions et de bus et une usine de recyclage du caoutchouc à l'échelle industrielle spécialement développée, elle fait figure de pionnière dans le secteur.

Afin de rendre les pneus du futur encore plus efficaces sur le plan énergétique et respectueux de l'environnement en termes de production, d'utilisation et de recyclabilité, l'entreprise investit systématiquement dans la recherche et le développement de nouvelles technologies, de matériaux alternatifs et de processus de production compatibles avec l'environnement. Par exemple, le fabricant de pneus entend passer progressivement à 100% de matériaux produits de manière durable dans ses produits d'ici 2050.

3_Continental_PP_Urban_Taraxagum

Le pneu de vélo "Urban Taraxagum" est le premier pneu de Continental à être produit en série avec du caoutchouc naturel provenant de la plante du pissenlit.

La technologie des capteurs et la numérisation permettent de proposer des solutions et des services innovants en matière de pneumatiques.

Continental est également l'un des pionniers en matière de numérisation des pneus. Dès 1999, le fabricant de pneus a démontré que les données requises par les systèmes avancés d'aide à la conduite pouvaient être déterminées avec encore plus de précision et de rapidité en utilisant le pneu comme source de données. C'était la naissance du pneu intelligent. Depuis lors, Continental n'a cessé de faire progresser la numérisation des pneus, permettant ainsi la mise en place de services entièrement nouveaux pour les flottes et les clients finaux. Depuis 2010, Continental a regroupé tous les services destinés aux clients des flottes sous l'égide de sa marque Conti360° Fleet Services. De la recommandation et de la sélection parfaite des bons pneus au montage correct et à l'assistance rapide en cas de crevaison, en passant par l'inspection constante et les rapports complets sur les pneus de tous leurs véhicules, les exploitants de parcs automobiles bénéficient d'un service de pneus complet et hautement professionnel.

 

L'entreprise continue de développer l'écosystème de solutions numériques intelligentes pour les pneus premium de Continental qui a été créé entre-temps. En tant que l'un des plus grands fournisseurs mondiaux d'électronique, de systèmes de capteurs et de logiciels dans le secteur de la mobilité, Continental dispose ici d'un avantage concurrentiel décisif. Par exemple, la capacité de Continental à permettre au pneu de communiquer avec d'autres composants liés à la sécurité en tant qu'élément central du système du véhicule a conduit à un projet révolutionnaire au début du millénaire : la voiture de 30 mètres. La coordination de tous les systèmes impliqués dans l'opération de freinage a permis d'obtenir un véhicule qui s'est immobilisé après seulement 30 mètres avec un freinage complet à 100 km/h. À ce moment-là, la distance de freinage moyenne se situait encore entre 36 et 40 mètres. Cela correspondait à une réduction de la distance de freinage allant jusqu'à 25%.

Aujourd'hui, Continental utilise la connexion directe de ses pneus et de ses capteurs au cloud pour proposer des modèles économiques totalement nouveaux. Alimentés par un grand nombre de points de données, les clients des flottes de Continental peuvent vérifier l'état de leurs pneus à tout moment grâce à des algorithmes développés en interne. Cela signifie que l'entretien des pneus peut être effectué en fonction des besoins, et non à titre préventif, et donc de manière beaucoup plus efficace. Les fournisseurs de flottes bénéficient ainsi d'une minimisation des temps d'arrêt dus aux réparations, d'une sécurité accrue, d'une réduction des coûts globaux en raison d'une plus grande efficacité énergétique, et d'une exploitation généralement plus efficace. En 2020, Continental a établi de nouvelles normes avec la présentation de son projet pilote réussi pour un contrôle de la profondeur de la bande de roulement significativement précis à l'aide d'algorithmes et de données de télémétrie du véhicule.

A l'avenir, Continental continuera à représenter l'excellence innovante dans la technologie des pneus avec son portefeuille premium dans les segments des voitures de tourisme, des camions et des pneus spéciaux. Dans son nouveau programme stratégique présenté en 2020, Continental décrit son chemin vers la nouvelle décennie. Le point central du programme stratégique Vision 2030 est l'orientation résolument centrée sur le client et de toutes les activités commerciales. En outre, le secteur des pneumatiques vise à poursuivre une croissance rentable et à se différencier de ses concurrents dans un environnement de marché en évolution rapide dans les domaines de la durabilité et des solutions numériques.

Contact
Patricia Esparza Alonso

PR & Product Manager

Hermeslaan 1B
1831 Diegem