Produits pour poids lourds

New content item

Passez votre flotte
au niveau supérieur.

Continental présente ses premiers pneus de tests fabriqués en caoutchouc issu du pissenlit, le Taraxagum™

Le fabricant international de pneus et fournisseur automobile Continental a franchi une étape importante dans son projet de recherche pour l'industrialisation du caoutchouc issu du pissenlit dans la production de pneus. Lors du salon international 2014 des véhicules utilitaires de Hanovre, Continental a présenté les premiers pneus de tests fabriqués avec le matériau innovant que l'entreprise appelle Taraxagum, d'après le nom botanique du pissenlit, taraxacum. Le caoutchouc naturel des bandes de roulement de pneus de tests a été entièrement remplacé par du Taraxagum. Cette étape importante rapproche encore plus Continental de son objectif : rendre la production de pneus plus durable et moins tributaire des matières premières traditionnelles.

Image


teaser_66w_image2

« Au terme de plusieurs années de développement en collaboration avec l'Institut Fraunhofer, nous sommes impatients de faire rouler les premiers pneus issus du pissenlit. Afin d'utiliser au mieux le rendement des récoltes produites à ce jour, nous avons décidé de fabriquer des pneus hiver pour voiture, parce qu'ils renferment un pourcentage élevé de caoutchouc naturel », explique Nikolai Setzer, membre du Conseil d'administration de Continental et responsable de la division Pneus. Continental prévoit d'industrialiser le caoutchouc issu du pissenlit et de l'introduire dans la production en série au cours des cinq à dix prochaines années. Les pneus passeront par des tests poussés sur les terrains d'essai du Contidrom, près de Hanovre, et de Arvidsjaur, en Suède. Nikolai Setzer souligne : « C'est de la plus haute importance, parce que nous ne faisons aucun compromis quand il s'agit de performances. »

teaser_66w_image3

« Le processus de développement du Taraxagum a été très prometteur jusqu'à présent et nous poursuivons l'industrialisation avec nos partenaires. Nous sommes persuadés que les résultats actuels de nos recherches seront confirmés par les essais des pneus et qu'ils seront conformes aux objectifs de performances », ajoute le Docteur Andreas Topp, Responsable du développement des matériaux et des processus et aussi de l'industrialisation des pneus chez Continental. Grâce à des recherches poussées en coopération avec l'IME (Institut Fraunhofer de biologie moléculaire et d'écologie appliquée), l'institut Julius Kühn et le phytogénéticien Aeskulap GmbH, une robuste espèce de pissenlit russe à très haut rendement a été cultivée.

L'objectif à long terme du projet est de trouver une solution écologiquement, économiquement et socialement viable à la demande croissante de caoutchouc naturel. Le pissenlit russe peut être cultivé sur des surfaces non utilisées auparavant des régions tempérées d'Europe, également proches des usines de pneus Continental. Cela réduit les distances de transport et réduit l'impact environnemental. En mai 2014, le projet de caoutchouc issu du pissenlit a été récompensé par le prestigieux prix environnemental et économique « GreenTec Award » dans la catégorie Automobility.

teaser_66w_image4


Nous utilisons des cookies pour nous assurer que votre visite sur notre site soit la meilleure possible. Cliquez ici pour en savoir plus ou modifier vos réglages relatifs aux cookies.